ENFIN !

Après 3 semaines passées à ronger mon frein pour laisser reposer mes gambettes, ce qui n’aura pas été de trop, le moment de la reprise est arrivé.

Je laisse donc mon costume d’Aquaman, qui m’aura amené à nager jusqu’à 5km d’un coup – la drogue de la sortie longue fait ses effets même en natation, sachez-le – pour rechausser mes boost.

– ça tombe bien puisque visiblement, je suis meilleur en course qu’en soutien –

DE BERLIN À AMSTERDAM

Et quoi de mieux pour reprendre la course à pied qu’un week-end à Amsterdam ?
Le tout avec un beau contingent AR Paris venu pour courir le marathon, le semi ou le 8km.

– remarquez dans le fond ceux qui savent tenir l’écharpe à l’endroit –
photo : Kevin Sabah

C’est donc parti pour un super week-end en bande avec un programme chargé : soirées, visites, gaufres, frites, courses à pied et mal aux jambes.

Ça fait plusieurs mois qu’AR Paris se chauffe pour participer aux différentes courses prévues.
Sachant que je courrais à Berlin 3 semaines avant, j’avais simplement prévu de faire une reprise à la cool et de lièvrer des copains. Un bout du marathon avec Seb, un bout du semi avec Fanny et on est bon.

– présentation des parcours –

 

LES EXPLOITS

Allez, plutôt que de vous parler de ma reprise, qui s’est bien passée, même si j’ai des jolies courbatures, mais vous vous en foutez, je vais vous parler des petits exploits qui m’ont rappelé à quel point la course c’est génial et qui me donnent d’autant plus envie de me remettre dans le bain.

 – Si tu n’es pas dans cette liste, mais que tu considères avoir réalisé un exploit toi aussi ce week-end, laisse-moi un commentaire et une photo, je te rajouterai –

Un grand BRAVO à :

JOCELYN, parce que 2 heures 48 minutes 54 secondes tout simplement. 

– et encore, il a dû perdre 4 secondes sur ce selfie –

JÉRÔME, qui est venu à bout d’un crampathon : un marathon avec des crampes. Pas facile de se lancer sur un marathon avec la crève, et surtout de le finir.

– la photo de Lorry n’est pas aussi flatteuse que l’exploit de Jérôme –

JEFF, il n’a pas un physique de coureur, il le sait, cela n’empêche qu’il se donne plus que la moyenne et ça fait plaisir à voir. 

– allez bisou –

YASMINE, qui bat son RP sur marathon après une prépa essentiellement constitué de repos. Difficile de gérer ses blessures en prépa.

– Le belle photo de médaillés –

SÉBASTIEN, avec qui j’ai couru 14km sur son marathon, qui a claqué un joli RP en 3h31 tout pile, au bout de lui-même et de ses points de côté.

– le mec trouve quand même la ressource de sourire après 38km –

NAHEL, qui a su se remobiliser sur la fin de son semi, alors qu’il savait être loin de son objectif. Prochain coup ma gueule.

– eyes on the prize –

CLIVIA, qui a fini son semi en acceptant d’y laisser son genou.

– en revanche faut arrêter les boomerang meuf –

JR, pour son joli chrono sur semi en 1h16m18s et une 17e place au  général.

– yep, c’est déjà Noël –

Et je m’auto-félicite pour ne pas avoir succombé aux 3.357.208 gaufres et 457 friteries croisées dans les rues d’Amsterdam. Seulement à 1 de chaque… Entre autres choses.
Oui bon ça va je sais bien qu’il va falloir retourner au poids de forme.

MAINTENANT QUE T’AS REPRIS TU FAIS QUOI DE TA VIE ?

Deux gros objectifs.

  • Passer sous les 36 minutes au 10km, puis, soyons ambitieux, faut bien prendre des risques, sous les 35.
  • Arriver à toucher le sol avec les mains, quand j’ai les jambes tendues. Ca va être dur, il va falloir travailler cette absence de souplesse.

Conseil #13 : il faut avoir un objectif. s’entraîner pour rien c’est compliqué.