– photo Kevin Sabah

Je me suis remis à fond dans la course à pied il y a environ 2 mois.
En ligne de mire, mon gros objectif de la rentrée : le semi-marathon de Boulogne, qui aura lieu le 19 novembre. Je vise 1h16, soit 3’36/km de moyenne. Il faudra être costaud dans les jambes et dans la tête.

Comment je me prépare ?

Je cours évidemment !

Pour m’aider à organiser ma préparation, j’ai fouillé l’internet et j’ai trouvé ce site.

Plutôt bien fait. On s’inscrit, on renseigne sa VMA ou ses meilleurs temps, il calcule alors de manière théorique la VMA et tout ce qui peut en découler. On peut ensuite transposer ces données dans les plans d’entrainement disponibles.

 

 Je pense important de vous dire qu’il est à mon avis nécessaire de bien se connaitre pour chercher un plan d’entrainement sur internet. J’en ai lu plusieurs avant de faire un choix. Je regarde les séances proposées et je me projette pour évaluer si elles vont me convenir ou pas.

J’ai finalement choisi un plan en 4 séances par semaines : un fractio long, une sortie longue avec des blocs et deux footing cools.

Mais en ce moment, je ne tiens plus en place. Depuis ma reprise j’ai retrouvé un rare plaisir de courir. Du coup, je cours 6 fois par semaine et je me retiens pour ne pas que ça fasse 7. Je me suis donc rajouté un fractio court et un footing cool.

Le fait d’alterner séance intense et séance douce de cette manière me permet d’avoir un bon rythme d’entrainement, de ne pas me dégoûter, et aussi d’apprécier chacune de mes séances. Depuis ma reprise je n’ai fait aucune séance à contre cœur, ce qui est plutôt bon signe.

Typiquement, ma semaine est organisée comme ça :

Fractio long Par exemple : 3x3600m / r=2’30
Récup’ en piscine. Un 1000m tranquille
Footing pépère. 10km ou 12km avec les panthères d’AR Bastille en général.
Fractio court. Par exemple : 5x(300-400-300) r=50″/R2=2’30 » Une bonne idée de Vincent
Footing cool. 10 ou 12km selon l’humeur. Parfois je me chauffe un peu trop, comme vendredi dernier.
Sortie longue avec des blocs d’allure. C’est le moment de tester l’allure semi après s’être fatigué un peu.
Footing cool. 15km sans forcer.
Des 800m à allure semi enchaînés avec 800m en 4’/km. Suffisant pour te laisser reprendre ton souffle et surtout pour garder tout l’acide lactique

– avec des petits bonus aussi comme l’Ekiden avec les copains #TakeChargeBastille – 

 

J-10 avant l’échéance

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Je me sens plutôt bien. J’ai retrouvé des bonnes sensations de courses que j’avais perdues à l’issue de ma saison de triathlon.

J’ai aussi repris mon rythme alimentaire en main, afin d’atteindre mon poids de forme. Comme d’habitude, les efforts fournis ont payé et je suis aujourd’hui plus fit qu’il y a 6 semaines.

Niveau entraînement, je suis assez confiant. Je garde cependant de l’appréhension car le semi-marathon est la distance que j’apprécie le moins. Elle demande en effet de tenir une intensité importante, presque similaire à celle du 10km, pendant plus d’une heure.

– courir en débardeur avec un tour de cou et des gants. Logique. –

photo d’Athaa 

L’allure visée correspond à cet état d’esprit. J’essaie de ne pas y penser et de m’attacher aux séances qui se sont parfaitement déroulées et qui me laissent penser que ça tiendra. Il me reste plus qu’une grosse sortie longue et après j’aurai le droit à une semaine de repos.

Ce qui compte pour l’instant c’est que le mental est là. Vous savez désormais que c’est aussi important que les jambes.

On verra le 19 novembre, si mes jambes sont également au rendez-vous.