Le semi est quasiment là, le marathon approche. Votre prépa a déjà commencé depuis quelques semaines et une certaine lassitude vous envahit.

Je vous livre mes astuces d’auto-manipulation pour se défaire du manque d’envie.

1/ Je vais retrouver les copains.

D’où l’intérêt d’avoir un groupe de course. Courir seul peut être parfois démoralisant.

– Samedi dernier c’était sortie longue avec AR Bastille – 

2/ Je ne vais pas gâcher ma prépa maintenant.

Fixez-vous des objectifs ! Un objectif ce n’est pas forcément une course, mais simplement un but à atteindre qui permet de garder la motivation.

– ce sentiment quand t’as fait un RP grâce à une bonne prépa – 

3/ Je pourrai jouer à la console après ! ou aller en soirée !

(D’ailleurs j’ai récemment commencé Tomb Raider)
L’entrainement c’est souvent chronophage. Une bonne organisation du temps permet d’avoir d’autres hobbies… ou de s’entraîner plus.

4/ Je pourrai faire un gros repas après.

C’est ce que je me dis avant pour se calmer après. Attention à ne pas trop vous “récompenser” malgré la prépa marathon, vous pourriez perdre votre poids de forme !

5/ Je diminue ma séance.

Parfois, on n’a pas envie de courir parce qu’on est un peu trop fatigué. Ça arrive.

On peut diminuer un peu la séance prévue à condition de garder la qualité.
Deux kilomètre de moins sur une sortie longue ou un 10x400m transformé en 8x400m ça ne va pas détruire votre prépa pour autant.

6/ Ça ira mieux après.

C’est souvent le cas.

7/ Ça sera l’occasion de faire une belle photo pour mon Instagram !

Ce moment unique pour montrer votre talent de photographe.

Une publication partagée par Yohan (@ichocogeek) le

– ou celui de quelqu’un d’autre, merci Cyril –