En début d’année, je m’étais fixé comme bonne résolution de faire au moins 5.000 km dé vélo (après 2.600 km en 2016) et c’est aujourd’hui chose faite avec ma dernière sortie longue dans l’Oise.

Pour fêter ça, je vous livre mon top 10 des trucs que je déteste en vélo et que vous détestez sûrement aussi. 5.000 km ça laisse le temps de ruminer.

1 – Crever

Pour diminuer les chances de crevaison, gardez vos pneus bien gonflés … et évitez de rouler sur du verre aussi.

– sur la route de Deauville –

2- Les piétons sur les pistes cyclables qu’on n’utilise pas

Soit ce sont les piétons, soit ce sont les cyclistes qui ne roulent pas comme toi qui te gênent.

– piste cyclable, allégorie –

3- Les feux rouges

Non, le code de la route n’est pas fait pour être appliqué à la lettre … sauf pour les voitures qui te dépassent.

– cmb (désolé) –

4- Les pavés

Si je voulais rouler sur des pavés, je me serais lancé sur Paris-Roubaix

 

 

5- Les voitures qui ne mettent pas leur cligno

Même si toi ça fait longtemps que tu ne lèves plus le bras pour prévenir quand tu vas tourner.

 

6- La fringale

Tu n’as pas correctement anticipé ta sortie du coup tu te payes un gros coup de barre. La prochaine fois tu prendras plus de ravito !

 – toi, la prochaine fois –

7- Quand la côte que tu attaques est plus longue que la descente que tu viens de terminer

« Vas-y j’ai pas eu assez d’élan », penses-tu à chaque fois.

8- Quand la côte que tu as terminée n’est pas suivie d’une descente

Tout ça pour rien !

 

9- Le vent de face

Ce qui arrive 99% du temps en dépit de toutes les lois de la physique et de la météorologie. Un vrai mystère.

 

10 – Crever encore, parce que t’as mal checké ton pneu en remplaçant ta chambre à air.

 

J’ai oublié quelque chose sur la liste des trucs énervants en vélo ?