Le Compex 6.0 en test

J’ai eu l’occasion de tester pendant 6 semaines un électrosimulateur Compex SP 6.0.

J’ai axé mes utilisations sur la récupération et non sur la musculation. Vous ne trouverez donc pas de photos de tablette de chocolat dans cet article à votre grand désarroi.

– pas de photo de tablettes, mais une photo du Compex évidemment – 

Le Compex SP 6.0 comporte plusieurs programmes différents qui vont de la préparation physique à des fonctions anti-douleurs. C’est sans fil donc on peut l’emporter et l’utiliser presque partout même si le meilleur endroit reste son canapé. D’ailleurs, il est fourni avec une petite housse pour faciliter le transport.

La technologie mise en avant par Compex est la MI pour Muscle Intelligence. Elle permet à l’appareil de s’adapter  à chacun des muscles pour rendre la séance plus efficace et garantir un grand confort d’utilisation.

L’utilisation

L’appareil est très facile d’utilisation. Il suffit de sélectionner un mode selon l’envie ou le besoin. Diminution des courbatures, endurance, récupération après entraînements et j’en passe, puisqu’il y a 40 programmes différents. On sélectionne ensuite les muscles à cibler. Un petit dessin apparaît pour expliquer comment mettre les patchs et on s’équipe.

 

Une fois équipé, on lance la séance. Le Compex SP 6.0 envoie quelques ondes pour sonder le muscle. Ensuite il demande d’augmenter l’intensité jusqu’à atteindre le point optimum qu’il détermine automatiquement grâce à la technologie MI. C’est parti, on lâche la télécommande et on laisse faire la machine.

En général, les séances durent entre 20 et 25 minutes. Du coup c’est la bonne excuse pour se caler devant Netflix ou la Playstation pour une session de récupération.

Efficace ?

J’ai fait pas mal de séances de massages de récupération que ce soit après des grosses séances de fractio ou après les Cross, en complément des massages dispensés avec amour par Marie.

Je trouve que j’ai vraiment réussi à en tirer des bénéfices dans ma récupération.

Il m’est arrivé de me casser complètement les ischios à coup de fentes un lundi et de pouvoir quand même faire un bon fractio un mardi en passant par une séance de récupération. J’ai aussi réussi à rattraper un peu mes mollets avec le mode décontracturant. Ce n’est pas de si tôt que je referai une séance de fractio avec mes pointes !

Je suis donc très convaincu après ce test des effets bénéfiques sur la récupération.

Le prix ?

Côté prix, l’appareil reste assez cher. En effet le SP 6.0 est vendu 929 € habituellement et en ce moment sur leur site, il y a une réduc’ qui le fait descendre à 699 €. mais la prestation fournie est réellement de très bonne qualité. Je pense donc que ça vaut le coup d’investir si on a les moyens et qu’on fait souvent des séances de sport intense.

Ça peut être une idée de cadeau à financer avec les cagnottes d’anniversaire aussi !