Le running est aujourd’hui un sport connecté.

Avant, quand on doit attendre que sa montre ou son téléphone veuille bien trouver le sacro-saint signal GPS.

Pendant, difficile de ne pas entendre l’application Nike + laisser échapper un « five kilometers, medium pace four minutes and… « , ou de regarder sa montre tous les 782 mètres*.

Et après, le meilleur moment : celui du selfie pour Instagram.

*moyenne établie selon un panel non représentatif de coureurs

Une photo publiée par Yohan (@ichocogeek) le

– sans surprise, je pose un selfie en illustration-

Mais finalement on ne retire que peu d’informations de ces objets : l’allure, la distance, la tête que t’as après 10, 15 ou 20km.

C’est dans cet environnement que Tiemppo, une petite start up qui s’est déjà distinguée avec des semelles connectées à usage médical, a décidé de créer un objet connecté tout à fait adapté au running puisqu’il s’agit de semelle.

Ça semble logique, on court avec les pieds, sauf toi l’acrobate qui court tête renversée, il y a donc plus d’infos à en retirer qu’avec un objet au poignet.

Le pari de Tiemppo ? Une semelle qui, en plus d’apporter les données habituelles, va analyser la foulée pour offrir de nouvelles informations telles que les risques de blessure mais surtout les points forts et les points faibles afin de proposer des exercices pour s’améliorer.

Pour l’instant, ils travaillent sur un prototype que j’ai pu tester.

– des semelles qu’on glisse simplement dans ses chaussures habituelles ! –

Et grâce à l’appli, on obtient un tas d’infos intéressantes.

quand t'apprends que tu talonnes

quand t’apprends que tu talonnes

le nombre de foulée par minute

le nombre de foulée par minute

je cours un peu trop vers le haut

je cours un peu trop vers le haut

Plutôt supinateur

Plutôt supinateur

En plus de toutes ces données, l’appli te donne tes points forts et tes faiblesses avec des conseils pour les travailler.

Après ce petit test des prototypes, j’ai vraiment hâte de voir ce que donnera le modèle final.

Et ne vous inquiétez pas, même avec des semelles connectées on pourra toujours prendre son téléphone pour faire un petit selfie.

– surtout quand on tombe sur paon –