2018 était une année pleine, tellement pleine que j’ai l’impression que ça a commencé il y a 2 ans. Sans mentir, j’ai dû remonter mon flux instagram pour me rappeler de tout ce que j’avais pu faire.

Je deviens un papy, il me faut des aide-mémoires désormais.

Retour sur 2018 en insta !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

J’AI DÉCOUVERT LES CROSS

Après tant d’années passées sur le bitume, il était temps pour moi de découvrir le coeur de la course à pied, là où en apprend la bagarre, à courir sur un sol pas toujours coopératif et à se mettre dans le rouge de suite.

J’ai un souvenir assez mitigé, j’ai eu quelques rares moments pendant lesquels j’ai pris du plaisir mais globalement c’était l’enfer. In fine, j’ai quand même la sensation que ça m’a aidé à progresser.

Après d’âpres réflexions, j’ai finalement décidé que 2019 sera une année sans cross.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

LE SEMI DE PARIS

Après une édition 2017 franchement déplaisante, celle de 2018 et la cavalerie fantastique aura été une belle réussite qui m’a vraiment fait apprécier cette distance que je ne portais pas vraiment dans mon cœur avant.

On tentera de faire encore mieux en 2019 !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

PREMIÈRE VICTOIRE D’ADIDAS RUNNERS BASTILLE

Ça va bientôt faire 3 ans que j’ai repris les rennes de la team AR Bastille. Je suis content de l’ambiance du groupe de manière générale, j’ai la sensation qu’il y a beaucoup de bienveillance et de volonté de progresser d’un point de vue sportif.

Mais il manquait ce petit truc que je n’avais pas connu en tant que leader et c’était la victoire ! Grâce à Sandrine, Hélène, Marie, Lidiwine, Quentin, Charles, Axel et Flo c’est chose faite après 77km de tour de poste au Stade Charléty. Encore bravo, vous nous avez fait rêver !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

LE MARATHON DE LONDRES

Avec le recul je me dis que finalement c’était une belle perf’. Je n’ai retenu que la chaleur et un dernier tiers très difficile. C’était le marathon le plus difficile que j’ai connu. Bien heureux d’être allé au bout de celui-ci !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

PREMIÈRE VICTOIRE !

J’avais totalement oublié que j’avais gagné la course de l’AP-HP ! Vu le chrono, on sera forcé de dire que ce n’était pas glorieux pour autant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

LA FINALE DE L’ADIDAS RUNNERS CIRCUIT

C’est en juin que la saison 4 d’adidas Runners a pris fin. On a tous participé à la première édition de l’adidas 10k Paris et on a découvert qu’on avait gagné le Garmin contest. Je crois désormais fermement que faire péter le champagne devrait être sur la to-do list de chacun.

Plus largement, c’était une vraie belle saison, même si on finit seulement 2e. Il faudra retenir le bel esprit qui règne dans notre groupe et j’espère continuer de le voir vivre en 2019 !

Hâte de voir ce qu’il va se passer en saison 5 !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

PREMIER TRAIL

C’est finalement comme un cross, mais en plus long, t’oublies ce qu’il se passe autour et tu te lances.

Cet été j’ai tenté ma chance sur le 24km du Trail des Passerelles. Une belle gamelle qui m’a valu une côte fêlée et un bon classement. Heureusement que Flo était là pour m’équiper.

Je ne sais pas encore s’il y en aura au programme de 2019 mais 25km restera ma distance maximale pour l’instant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

DEUX ANNULATIONS !

Il y a eu l’adidas Runners City Night à Berlin pour un coup d’orage qui s’est terminé 30 minutes après l’annulation mais surtout l’Iron Man 70.3 de Zell Am See.

Je n’aurais pas cru avoir le droit à un bout d’hiver en fin de mois d’août. J’ai fait ce que j’ai pu pour me consoler avec la natation et la course à pied mais ça n’avait pas été vraiment concluant.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

TOUJOURS PAS DE SUB 34 SUR 10KM

Ça fait 2 ans que je cours après. Avec seulement un 10km couru en 2018 à Montereau je n’ai pas vraiment mis les moyens mais ce n’était pas mon objectif principal de l’année.

Un vent terrible et un petit RP en 34’29.

Je vais continuer de tenter ma chance en 2019 !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

ADIDAS RUNNERS GLOBAL AKTIV AGAINST CANCER SQUAD

Adidas Runners et la fondation Aktiv, soutenue par les 3 bandes depuis 10 ans, ont lancé une petite équipe internationale de membres d’adidas Runners qui a pour but de promouvoir le sport comme moyen d’être en meilleure santé et ce notamment dans la lutte contre le cancer.

Il devrait y avoir plus de nouvelles en 2019.

J’étais très heureux de rencontrer Gabi, Lee, Cidinha, Nadia, Laura et Lotti avec qui on a chacun pu partager nos histoires et notre volonté de montrer que le sport peut changer la vie au sens propre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yohan (@yohan.paris) le

LE MARATHON DE VALENCE

Inscrit dans la foulée de mon arrivée à Londres, ou presque, avec la ferme volonté de faire mieux. Ce marathon ne m’a laissé aucun regret, tant dans la prépa qui était top (merci encore Vincent) que dans la course en elle-même (merci Georgina et Fab) qui est le marathon le plus facile que j’ai couru. C’est un peu bizarre de se dire que dans la même année j’ai eu les deux opposés.

L’objectif principal de 2018 était de passer sous les 2h40, c’est chose faite et avec la manière.

Ne vous inquiétez pas, il y aura un autre marathon en 2019. Mais Caen ? Réponse dans quelques mois sans doute.